• New

Historia degl' imperatori Greci, descritta da Niceta Coniate, gran Secretario, & Giudice di Belo...

€2,200.00

Historia degl' imperatori Greci, descritta da Niceta Coniate, gran Secretario, & Giudice di Belo, il Qvale Comincia dall'Imperio di Giouanni Conneno, doue lascia il Zonara, & segue fino alla presa di Constantinopoli, che fu l'anno M.CCCC.LIII. (…)

La dernière partie a pour titre : 

Historie di Costantinopoli descritte da Nicefero Gregora... E questa è la terza parte.

Venise, Gabriele Giolito de' Ferrari, 1569.

Trois parties en un volume in-8 de (10) ff.+ 127 pp.+ (10) ff.+ 254 pp.+ (13) ff.+ 302 pp.+ (1) f.

Plein vélin, dos lisse orné de frises et de fleurons dorés, pièce de titre de maroquin rouge, pièce mentionnant le lieu et la date d’édition de maroquin noir. Reliure du XIXe siècle.
Format : 16,5 x 22 cm

Marques de l’imprimeur (GGF) avec le phénix renaissant de ses cendres et la devise « Semper eadem » en début et en fin de chaque partie, vignettes et culs-de-lampe, très belles lettrines historiées. L’ensemble est gravé sur bois.
Brunissements des feuillets dans la troisième partie (pp. 80-96), pâles mouillures marginales dans la dernière partie.

L'historien byzantin Nicétas Choniatès (vers 1155-1217) est né à Chônai (Phrygie, Asie Mineure et aujourd'hui Honas). Très jeune, il rejoint son frère aîné Michel à Constantinople. Là-bas, il entame une carrière politique, et devient secrétaire impérial sous le règne d’Alexis II Comnène, puis sous Isaac II Ange. Son témoignage est particulièrement intéressant car Nicétas est un témoin oculaire du passage de l’empereur germanique Frédéric Barberousse lors de la troisième croisade en 1189, mais aussi de la prise de Constantinople par les soldats chrétiens lors de la quatrième croisade en 1204. La partie la plus intéressante de son récit est peut-être la description de la prise de Constantinople.

Les deux œuvres ont été essentiellement traduites par Lodovico Dolce (1508-1568), avec quelques ajouts par Agostino Ferentilli.
Très belle impression vénitienne réalisée dans les ateliers de Gabriele Giolito de' Ferrari (v. 1508- 1578) à qui l’on doit la célèbre édition de la Commedia de Dante de 1555.

Provenance : ex-libris manuscrit C. Koebel au premier feuillet blanc. Un monogramme sur vélin LJ.

Data sheet

Title
Author
Editor
Location
Venise
Date
1569