• New

Les Oberlé.

580 €

Paris, Calmann Lévy, 1901.

In-12 de 396 pp.+(1) f.

Demi-maroquin bordeaux à coins, dos à nerfs orné de caissons et de fleurons dorés, tranche supérieure dorée. Reliure de l'époque (Colas). Les couvertures et le dos d'origine sont conservés.

Édition originale dans une très belle reliure en maroquin à coins signée par Colas.

"Ce livre à succès a été publié en 1901; il va ouvrir les portes de l'Académie Française à son auteur. C'est un roman patriotique, dont l'action se situe en Alsace, et qui s'inscrit bien dans le climat nationaliste de l'époque : celui d'un vif désir de revanche, si bien illustré par M. Barrès.
L'auteur décrit, avec beaucoup de précision et un vrai talent d'observateur, l'Alsace sous l'occupation allemande. Il y a effectué de minutieuses reconnaissances sur place, et noué de solides amitiés avec plusieurs personnalités alsaciennes : Mgr Freppel, le médecin Pierre Bücher ou le peintre Charles Spindler par exemple. L'engagement résolu de l'auteur pour la cause de l'Alsace, province particulière, mais bien française de cœur, ne retire pas à ce livre, sa valeur de témoignage historique, car il n'est jamais polémique et ses héros sont analysés avec nuance et finesse.
R. Bazin décrit la vie quotidienne près de Strasbourg, dans un milieu d'affaires aisé, 30 ans après l'humiliante défaite française de 1870, et 15 ans avant la déclaration de la guerre de 14-18. Il fait le constat d'un climat de résistance de l'ensemble de la population à l'occupation allemande (refus de la langue, de l'administration et de la culture allemande). Cette résistance s'accompagne souvent d'une souffrance réelle due aux divisions dans les familles, et d'une attitude de rejet d'ensemble, que l'auteur analyse avec précision".
Jacques Richou (arrière-petit fils de René Bazin et Président de l'association des Amis de René Bazin).

Data sheet

Title
Author
Editor
Location
Paris
Date
1901