Collegium Argentoratense Totius Jurisprudentiae absolutum systema exhibens.

Justus Meier

Strasbourg, Eberhardt Zetzner, 1657.

3 volumes forts in-4 de 29 ff.n.ch. (y compris frontispice et titre)+1327 pp.+4 ff.n.ch.+1432 pp.+1080 pp.+ 44 ff.n.ch. (index).

Plein vélin ivoire à rabats, dos lisse titré à l'encre, plats comprenant les initiales dorées RHVT et la date 1661, tranches rouges. Reliures de l'époque.

Exemplaire composé d'un très beau frontispice à pleine page gravé par Peter Aubry mettant en scène juristes et hommes de droits travaillant devant une carte de l'Alsace.

Vignettes, lettrines et culs-de lampe gravés sur bois.

Meier Juste, juriste, né le 1er août 1566 à Nimègues où son père était maître de la Monnaie. Il arriva jeune encore à Strasbourg, fréquenta les cours du Gymnase protestant en 1580. Il se mit alors avec ardeur à l'étude de la jurisprudence sous Georges Obrecht. Professeur de jurisprudence d'un très grand mérite, il a donné un système étendu de droit civil. Cette œuvre est encore aujourd'hui estimée comme un travail sérieux et insinuant. (Sitzmann)

L'exemplaire est fameux.

Technische Daten

Titel
Collegium Argentoratense Totius Jurisprudentiae absolutum systema exhibens.
Autor
Justus Meier
Herausgeber
Eberhardt Zetzner
Platz
Strasbourg
Datum
1657