Jars Gabriel

Voyages métallurgiques, ou recherches et observations sur les Mines & Forges de fer,…

750 

Catégories : Sciences et techniques
Ajouter à ma sélection
Ajouter à ma sélection
Une question sur cet ouvrage?

la Fabrication de l’acier, celle du fer-blanc, & plusieurs mines de charbon de terre, faites depuis l’année 1757 jusques & compris 1769, en Allemagne, Suède, Norwege, Angleterre & Ecosse. Suivies d’un Mémoire sur la circulation de l’air dans les Mines, & d’une Notice de la Jurisprudence des mines de charbon dans le Pays de Liège, la Province de Limbourg & le Comté de Namur.

Lyon, Gabriel Regnaut, 1774.

In-4 de XXII pp.+ 416 pp.

Plein veau marbré, dos à nerfs orné de caissons et de fleurons dorés, pièce de titre de maroquin rouge, double filet doré sur les coupes, tranche rouges. Reliure de l’époque. Epidermures aux coiffes. Exempt de rousseurs.

L’illustration se compose de 10 planches dépliantes. Deux autres volumes paraitront en 1780 et 1781.

Édition originale posthume (l’auteur est mort en 1769) de l’œuvre la plus importante sur l’industrie minière en France durant la seconde moitié du XVIIIe siècle.

 »Métallurgiste et ingénieur français, Gabriel Jars (1732-1769) est à l’origine du développement de l’industrie minière en France au XVIIIe siècle. Pour enrichir ses connaissances dans ce domaine, il partit en 1757 avec Duhamel du Monceau pour visiter les mines de Saxe, d’Autriche et de Hongrie. A partir de 1765, il fut chargé seul d’examiner les mines d’Angleterre et d’Écosse, puis son frère se joint à lui, l’année suivante, pour ses travaux en Norvège, en Suède, en Belgique et en Hollande. Il fut nommé a son retour en 1768 membre de l’Académie des Sciences. » (Hoefer).

Très bel exemplaire.