Mieg Jean, Engelmann Godefroy, Rothmuller Jacques

Manufactures du Haut-Rhin. VENDU

Catégories : Alsatique, Archives, Art, Histoire, Sciences et techniques, Varia
Ajouter à ma sélection
Ajouter à ma sélection
Une question sur cet ouvrage?

Mulhouse, Engelmann Godefroy, (1822-1825).

In-folio (280 x 400 mm) oblong de 36 planches. Demi-maroquin vert Empire à long grains à coins, dos lisse orné de filets dorés, pièce de titre de maroquin rouge ornée d’une frise florale dorée. Reliure de l’époque. Traces de frottements aux coiffes et aux angles.

Charmant album de 36 lithographies, dessinées par Jean Mieg et lithographiées par Godefroy Engelmann. Ces gravures se vendaient séparément, il est très rare de trouver l’ouvrage complet de ses 36 planches.
34 planches de Jean Mieg lithographiées par Engelmann, complétées par deux planches de Rothmüller lithographiées par Engelmann.

La bibliothèque de Mulhouse (BUSIM) détient un exemplaire de l’ouvrage, qui ne contient que 34 planches.

Georges Bischoff dans la réédition parue chez Contades en 1982 :

« Les trente-quatre planches des Manufactures du Haut-Rhin, dessinées par Jean Mieg et lithographiées par Godefroy Engelmann entre 1821 et 1825, peuvent être considérées comme une véritable « photographie » de l’industrie naissante. Leur immense intérêt documentaire tient à la fois à leur précocité (elles constituent sans doute la première suite du genre pour l’ensemble de la France) et à leur caractère homogène. Leur réelle valeur artistique réside dans un subtil équilibre entre la rigueur classique et la mode romantique. Jamais les planches de Jean Mieg, aujourd’hui rarissimes, n’avaient été rassemblées sous la forme d’un album… Elle est complétée par deux planches de Jacques Rothmuller qui font suite à la série de Jean Mieg. »

Notre exemplaire prouve le contraire, puisque l’ensemble est relié à l’époque.

« Les trente-six planches des Manufactures du Haut-Rhin nous parlent un langage oublié. Elles nous rappellent un monde que nous avons perdu, et nous ramènent pourtant à des réalités connues. De fait, la mémoire des images est souvent la meilleure. En publiant la belle série de lithographies de Jean Mieg, Godefroy Engelmann a fait œuvre de pionnier. Les manufactures forment le premier recueil lithographique consacré à l’Alsace, bien avant Golbéry Schweighaeuser ou les albums de Rothmuller. Elles sont probablement la première suite du genre pour l’ensemble de la France. Mais ne sont-elles qu’un document ? Non, plus que cela, dans tous les sens du terme, un monument. Elles sont le signe et le symbole d’une industrie en plein essor… […] La date de la série a toute son importance. Dans les années 1822-1825, l’impression lithographique vient de sortir de sa phase primitive, celle des fameux « incunables ». […]  »

Nous savons peu de choses à l’égard du peintre Jean Mieg. Né à Mulhouse en 1791, son père Mathieu Mieg est le modèle du vieux Mulhousien. Jean Mieg laissa quelques œuvres variées : des tableaux à l’huile, des portraits, des académies, aussi bien que des paysages ou des scènes d’intérieur.

 

Liste des planches :

I. Filature de Mrs. N. Koechlin & Frères à Mulhausen.
II. Filature de Mrs. Nas. Schlumberger & Cie. à Guebweiler.
III. Vue de Mulhausen du côté du couchant.
IV. Vue de Mulhausen du côté du levant.
V. Entrée de Mulhausen (dite porte jeune)
VI. Fabrique d’Indiennes de Mrs. J. Hofer & Cie. à Mulhausen.
VII. Fabrique de Draperie de Mrs. Martin Thyss & Cie. à Buhl.
VIII. Fabrique d’Indiennes de Mrs. Gros Davillier Roman & Cie. à Wesserling (du côté du couchant).
IX. Filature de Mr. Jques. Hartmann, à Munster.
X. Fonderie & ateliers de construction de Mrs. Risler Fres. & Dixon.
XI. Filature de Mrs. Heilmann Frères & Cie. à Ribeauvillé.
XII. Fabrique d’Indiennes de Mrs. Haussmann Frères, à Logelbach.
XIII. Filature de Mrs. Heilmann Père & fils, au Vieux Thann.
XIV. Fabrique d’Indiennes & Filature de coton de Mrs. Dollfus Mieg & Cie. à Dornach (près Mulhausen).
XV. Papeterie de Mrs. Kiener Frères, à Munster.
XVI. Fabrique d’Indiennes et Filature de Mrs. Schlumberger Grosjean & Cie. A Mulhausen.
XVII. Fabrique d’Indiennes de Mrs. Hartmann & Fils, à Munster (du côté du couchant).
XVIII. Fabrique de Siamoises de Mrs. Blech Frères à Ste Marie-aux-Mines.
XIX. Haut-fourneau et fonderies de Mr. Hri. Stehelin à Bitschwiller (près Thann).
XX. Fabrique d’Indiennes & Filature de Mrs. Blech Fries & Cie. A Dornach (près Mulhausen).
XXI. Fabrique de Papiers peints de Mrs. Jn. Zuber & Cie. A Rixheim (près de Mulhausen).
XXII. Filature, Tissage & Blanchisserie de Mrs. Nas. Koechlin & Frères, à Massevaux.
XXIII. Filature de Mrs. Bouché Neveu, à Thann.
XXIV. Filature de Mrs Zimmermann Frères & Bäümlin, à Issenheim.
XXV. Fabrique d’Horlogerie & de Quincaillerie de Mrs. Japy Frères, à Beaucourt (près Delle).
XXVI. Filature de Mrs. Schlumberger & Herzog, au Logelbach (près Colmar).
XXVII. Fabrique d’Indiennes & Tissage de Mrs. D. Schlumberger & Cie. A Louterbach (près Mulhausen).
XXVIII. Filature de Coton de Mr. Isaac Koechlin, à Willer (près Thann).
XXIX. Fabrique d’Indiennes de Mrs. G. Dollfus Huguenin &Cie. A Cernay.
XXX. Filature de Mrs Sandoz Baudry & Cie. A Cernay.
XXXI. Fabrique d’Indiennes de Mrs Witz Blech & Cie. A Cernay.
XXXII. Fabrique d’Indiennes & Filature de Mrs. Ziegler Greuter & Cie. A Guebweiler.
XXXIII. Fonderie de Cuivre rouge & jaune, Tréfilerie en laiton & Trait d’argent faux, de Witz Steffan Osvald frères & Cie. A Niederbruck (près Massevaux).
XXXIV. Haut Fourneau de Mr Voyer d’Argenson, à Masevaux.
XXXV. Fabrique de Produits chimiques de Kestner Père & Fils, à Thann.
XXXVI. Filature de Mrs. Bouché père & fils, à Bitschwiller (près Thann).

 

Bel exemplaire en reliure de l’époque. Les lithographies sont séparées par des serpentes. Quelques rousseurs çà et là (plus sur les serpentes que sur les gravures).

L’ouvrage est rarissime. Il s’agit d’un mythe dans le cercle des collectionneurs.

 

Prix sur demande